top of page
  • Laure Bernardinis

Entre deux déserts

Dernière mise à jour : 7 déc. 2022


A force de pleurer je n'aurai plus besoin de sortir du désert. Il deviendra oasis.

Mes larmes formeront une végétation luxuriante, nourrissante, généreuse,

Puis elles rempliront le sable jusqu'à former une mer.

Le bois des arbres me permettra de construire ma maison, entre mer et forêt.

Et, par la mer, s'en viendront les Âmes qui sauront que je suis là…

La Vie viendra à moi, comme j'ai nourri le désert …


Je ne sais pas pourquoi je dis cela !...


Peut-être est-il le temps d'ouvrir les yeux sur ton magnifique jardin d'Eden,

Ton jardin intérieur, luxuriant, nourrissant et généreux,

De le goûter, de le parcourir et d'en cueillir les fruits…



Laure Bernardinis - 28/07/2020





7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page